Guide d’achat : Comment choisir son matelas ?

Guide d’achat : Comment choisir son matelas ?

Spoiler : le matelas parfait n’existe pas ! Nous sommes en effet tous différents, et avons des besoins et des goûts qui nous sont propres. L’essentiel c’est donc de trouver le matelas parfait pour vous. Et comme on sait qu’il peut parfois être difficile de s’y retrouver parmi les nombreuses options disponibles en matière de literie, on vous a préparé un guide d’achat aux petits oignons. Après l’avoir lu, c’est sûr, vous saurez enfin quel matelas choisir ;)

En quelque mots…
  • Il existe 3 grandes technologies de matelas : la mousse, le latex et les ressorts. Chacune d’entre elle possède des avantages qui lui sont propres.
  • Le soutien d’un matelas doit être moyennement ferme pour maintenir efficacement votre colonne vertébrale durant votre sommeil.
  • La mousse à mémoire de forme s’adapte à votre morphologie et limite les points de pression à l’origine de certaines douleurs de dos. Elle est cependant thermosensible et ne convient donc pas aux personnes qui aiment dormir au frais ou transpirent beaucoup la nuit.
  • Pensez au matelas livré roulé si vous avez une petite entrée/cage d’escalier, ou souhaitez pouvoir manipuler votre nouveau matelas seul(e).

1 - Quels sont les différents types de matelas ?

Types de matelas

Vous vous sentez perdu dans la jungle du matelas ? On ne peut que vous comprendre : les professionnels de la literie usent souvent de termes compliqués pour vous vendre de nouvelles technologies. Rassurez-vous, la réalité est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît : il existe en fait 3 grandes catégories de matelas.

LE MATELAS MOUSSE

C’est le plus courant, il domine le marché. Il existe différents types de mousse qui possèdent des avantages et inconvénients qui leur sont propres (et influent sur leur prix) :

Le matelas mousse polyéther
Bon marché, cette mousse est utilisée pour créer des matelas d’entrée de gamme. Ils vieillissent par conséquent moins bien dans le temps et supportent mal l’humidité. On les réserve donc plutôt aux enfants (dont le poids léger use moins rapidement les matelas et qui ne sont pas amenés à garder le même matelas très longtemps) et aux couchages d’appoint.

Le matelas mousse polyuréthane
La mousse polyuréthane possède le gros avantage d’être hypoallergénique, elle convient donc aux personnes à la peau sensible ou qui présentent un terrain allergique. En revanche, sa résistance à l’humidité n’est pas meilleure que celle du matelas en mousse polyéther. Distinguons également deux sous-catégories de matelas en mousse polyuréthane :

  • Le matelas en mousse polyéruthane à haute densité – sa densité est inférieure à 30kg/m3 en moyenne. On le réserve plutôt aux couchages d’appoint.
  • Le matelas en mousse polyéruthane à haute résilience – adapté à un usage quotidien, son soutien est plus ferme. Sa ventilation est en outre meilleure, ce qui augmente sa durée de vie.

Le matelas latex

Il offre une bonne durée de vie et épouse les formes du corps de par son élasticité. Grâce à ses nombreuses alvéoles, l’air circule facilement à l’intérieur du matelas ; le latex convient donc tout particulièrement aux personnes qui transpirent beaucoup. Il est également hypoallergénique, un bon point pour les personnes sensibles aux acariens. Là aussi, il existe deux types de matelas en latex :

Le matelas en latex naturel
Ou, pour être plus précis, le matelas contenant un mélange de latex synthétique et de latex naturel, qui est issu de la sève d’hévéa, un arbre originaire du Brésil.

Le matelas en latex synthétique
Qui est meilleur marché que le latex naturel.


LE MATELAS à RESSORTS ou à suspension

Le matelas à ressorts ensachés
Plutôt récent, ce type de matelas est né au début des années 2000. Ici, chaque ressort est ensaché individuellement, de façon à limiter l’effet rebond et à s’adapter à la pression qu’il reçoit. Le matelas à ressorts ensachés garantit une indépendance de couchage ainsi qu’une ventilation optimales

Le matelas à ressorts multispires
Si vous avez déjà dormi dans un matelas à ressorts multispires, vous vous en souvenez forcément. Oui, oui, on parle bien de ces matelas fabriqués avec un fil d’acier unique qui se déploie dans l’ensemble du matelas, et qui ont tendance à grincer au moindre mouvement, d’autant plus si l’on dort à deux. Ca réveille de douleurs souvenirs, n’est-ce pas ? Toutefois, rassurez-vous ; leur robustesse n’a pas suffi à les maintenir dans la course, les matelas à ressorts multispires n’étant presque plus commercialisés aujourd’hui.

Le matelas à ressorts biconiques ou non ensachés
Il est composé de ressorts en fer qui ne sont pas ensachés individuellement et d’un garnissage en mousse, coton ou laine. La pression du poids du corps se répercute donc sur l’ensemble du matelas. L’insonorisation est par ailleurs moins bonne sur ce type de matelas et peut générer du bruit lorsque l’on bouge la nuit.

2 - La fermeté du matelas

Visuel

On rentre désormais dans le vif du sujet, l’éternel débat sur lequel on n’est jamais d’accord et qui peut créer de légères tensions avec la personne avec laquelle on partage son lit : un bon matelas est-il un matelas moelleux, un matelas ferme ou un matelas très ferme ? Désolés d’avance si vous êtes dans la team « un matelas mou ou rien », nous allons être obligés de vous contredire : les experts s’accordent à dire qu’un matelas doit être moyennement ferme afin de maintenir la colonne vertébrale droite et d’éviter les douleurs de dos. Ici, un choix de raison s’impose : l’utilisation d’un matelas inadapté peut réellement impacter votre santé sur le long terme et engendrer des maux difficiles à traiter.



3 - Le garnissage du matelas

Les garnissages synthétiques

Son moindre coût en fait l’un des garnissages les plus courants. Ce type de garnissage propose un accueil dynamique mais possède une faible respirabilité. Il est par conséquent peu recommandé aux personnes qui transpirent beaucoup. En revanche, les allergiques aux acariens ont tout intérêt à se diriger vers un garnissage synthétique : ses fibres sont hypoallergéniques et limitent leur prolifération.

Les garnissages naturels

  • Le garnissage en coton
    Assez répandu, il propose un accueil moelleux et un excellent pouvoir absorbant. Il est également hypoallergénique et thermorégulateur.
  • Le garnissage en bambou
    Plus confidentiel, il propose également un accueil moelleux ; la fibre de bambou est en effet très élastique. Elles sont par ailleurs naturellement anti-acariens, antibactériennes et antifongiques. De par sa structure micro perforée, le garnissage en bambou offre enfin une ventilation très satisfaisante.
  • Le garnissage en soie
    Là encore, l’accueil sera moelleux et les propriétés hypoallergéniques et anti-acariens. La soie maintient au frais l’été et restitue la chaleur en hiver. Enfin, la soie est un matériau durable qui offre une excellente durée de vie aux matelas.
  • Le garnissage en fibre de coco
    On se situe ici sur un accueil dynamique et un support dense. La fibre de coco est antibactérienne, offre une ventilation optimale grâce à sa structure torsadée et résiste bien dans le temps.
  • Le garnissage en laine
    On revient sur un accueil moelleux pour le garnissage en laine, essentiellement utilisé pour la conception de matelas possédant une face été et une face hiver. Son fort pouvoir thermique en fait un produit adapté au zones froides.

Les garnissages haut de gamme

  • Le garnissage en laine mérinos
    Accueil moelleux, chaleur et respirabilité, voilà ce que vous promet le garnissage en laine de mérinos. N.B. : la laine mérinos provient d’une race de moutons originaire d’Australie. Sa petite particularité ? Elle ne retient pas les odeurs !
  • Le garnissage en laine alpaga
    Très épaisse, elle propose un accueil incroyablement moelleux. A titre de comparaison, elle est 7x plus chaude que la laine de brebis par exemple. A réserver aux frileux ;)
  • Le garnissage en cachemire
    On se situe ici sur un matelas ultra haut de gamme. Il offre un accueil moelleux et, aux dires des connaisseurs, il paraît qu’il est difficile de faire marche arrière une fois qu’on l’a essayé !
  • Le garnissage en poil de chameau
    Ca n’est pas son accueil moelleux qui fait sa renommée, mais plutôt sa capacité à maintenant une fraîcheur optimale, même en cas de fortes chaleurs.


4 - Faut-il choisir un matelas à mémoire de forme ?

Memoire de forme

Tout d’abord, il est important de comprendre que n’importe quel type de matelas (en mousse, en latex ou à ressorts, donc, pour les deux du fond qui ne suivraient pas) peut être à mémoire de forme. La technologie du matelas à mémoire de forme repose en effet sur l’ajout d’une couche de mousse viscoélastique par-dessus la structure initiale d’un matelas.
Et donc, comment celle fonctionne-t-il exactement ? Vous allez voir, c’est encore une fois plus facile qu’on pourrait le croire : ce type de mousse bien spécifique réagit à la chaleur que dégage le corps humain pour s’adapter à la morphologie de chacun et épouser les formes du corps.
Le matelas mémoire de forme possède une qualité non négligeable : il supprime les points de pression des zones sensibles du corps et enveloppe celui-ci. Les mouvements sont amortis et l’indépendance de couchage garantie, ce qui permet de ne pas déranger la personne avec qui l’on partage le lit.
En revanche, de par ses caractéristiques thermosensibles, le matelas à mémoire de forme a tendance à maintenir la chaleur. Une information à prendre en considération si vous appréciez dormir au frais ou si vous vivez dans une zone qui connaît régulièrement de fortes chaleurs. Ajoutons également que la mousse viscoélastique ne possède pas de propriétés respirantes et ne convient donc pas aux personnes qui transpirent abondamment la nuit.
Comme vous pouvez le voir, bien que très tendance, le matelas à mémoire de forme n’est pas adapté à tous. A vous de prendre l’ensemble de ces éléments en compte, de peser le pour et le contre et de faire le meilleur choix possible pour vous, en fonction de vos besoins et de vos habitudes de vie.

Oh, et petite anecdote au passage : le matelas à mémoire de forme a été inventé par la NASA dans les années 60 afin de minimiser les chocs reçus par les astronautes lors de leurs missions, rien que ça ! Vous penserez à nous si vous avez l’occasion de la ressortir au cours d’un dîner celle-ci ;)



5 - Quelle taille de matelas choisir ?

Taille de matelas

Le matelas 2 places

  • Le matelas 140x190 : c’est la taille de matelas que l’on retrouve dans la majorité des foyers. Le matelas 140x190 s’adapte à merveille aux petits espaces mais peut se révéler un peu juste si l’on dort à deux, si l’un des deux dormeurs bouge beaucoup ou est de forte corpulence.
  • Le matelas 160x200 : de plus en plus populaire, ses 20 centimètres supplémentaires en largeur offrent une vraie différence en termes de confort. La longueur du matelas 160x200 convient quant à elle tout particulièrement aux grands.
  • Le matelas 180x200 : c’est le fameux « king size », celui qui fait rêver. On gagne ici encore en espace mais, attention : il est pour le moment un peu plus difficile de trouver du linge de lit pour matelas 180x200 dans le commerce, en France et alentours en tout cas. Vous trouverez des produits adaptés mais le choix en matière de couleurs et de motifs sera beaucoup plus réduit, et l’addition peut vite monter.
  • Le matelas 200x200 : la Rolls-Royce du matelas ! Très populaire aux Etats-Unis, le matelas 200x200 est peu répandu en Europe pour le moment, et pour cause : il faut avant tout avoir la pièce qui va avec ! Et garder en tête qu’en cas de déménagement, il est possible que votre lit/matelas ne convienne pas à votre nouveau lieu de vie.

Le matelas 1 place ou matelas enfant

Le choix est beaucoup plus facile lorsqu’il s’agit d’acquérir un matelas 1 personne : la taille standard en Europe occidentale est le matelas 90x190 cm !
Impossible de se tromper avec le matelas 1 place 90x190 cm : celui-ci accompagnera votre enfant jusqu’à l’adolescence sans souci et vous trouverez une très large gamme de linge de lit adapté dans le commerce.

6 - La ventilation du matelas

Nous transpirons tout au long de la journée, y compris la nuit ; notre corps évacue en moyenne 40cL d’eau par nuit, ce qui représente près de 150L d’eau par an au total ! Un paramètre qu’il est essentiel de garder en tête lors du choix de son matelas, qui plus est si l’on souffre de transpiration excessive. La sueur qui s’infiltre dans le matelas engendre en effet des moisissures, qui nourrissent elles-mêmes les acariens et les bactéries, créant ainsi un cercle vicieux.
Concrètement, le degré de ventilation du matelas dépend du type de matelas (mousse, latex, à ressorts…) mais aussi, évidemment, de sa qualité. Si vous avez tendance à beaucoup transpirer, il est déconseillé d’opter pour des matières telles que la viscose ou la viscoélastique (qui compose les matelas mémoire de forme), moins respirantes que le latex par exemple.



7 - La face été et la face hiver, indispensables ?

Certains matelas comportent deux types de revêtements aux propriétés bien distinctes, répartis sur leurs deux faces. On peut par exemple trouver une face en coton pour l’été et une face en laine pour l’hiver. On retourne alors son matelas au changement de saison afin d’adapter sa literie aux températures du moment.
Mais ces caractéristiques sont-elles réellement indispensables ? On aurait tendance à vous répondre qu’elles constituent un atout non négligeable si vous vivez dans une zone qui connaît de fortes variations de température entre l’hiver et l’été, mais aussi si vous avez tendance à transpirer la nuit. Une face été dans une matière respirante vous apportera un vrai confort supplémentaire.
Petit tip : l’étiquette du matelas figure toujours sur la face hiver, le cas échéant !



8 - Que penser du matelas roulé ?

Matelas roulé

En fonction de leur épaisseur, de leur résilience et de leur densité, certains matelas peuvent être compressés puis roulés. C’est par exemple le cas des matelas en mousse, des matelas en latex ou des matelas à mémoire de forme, qui peuvent être roulés sans altérer leur qualité.
Concrètement, le matelas roulé comporte surtout des avantages en termes de stockage, de transport et de livraison :
ils prennent moins de place, sont moins lourds et peuvent être manipulés par une seule personne, contrairement à un matelas livré à plat, qui nécessitera plutôt deux paires de bras pour être déplacé sans risque.
Quant à l’installation d’un matelas roulé une fois arrivé dans la pièce de destination, c’est un jeu d’enfant : il suffit de placer le produit sur le sommier et de retirer son emballage. Le matelas va très rapidement se remplir d’air (c’est assez impressionnant !) mais il faudra attendre 48h environ pour l’utiliser, le temps que le remplissage soit parfaitement terminé



9 - Comment nettoyer un matelas ?

L’achat d’un matelas représentant un investissement conséquent, il est nécessaire de mettre en place certaines habitudes afin de maximiser sa durée de vie (et de garantir une hygiène optimale). Voici les bons réflexes à adopter pour entretenir et nettoyer un matelas :

  • Aérez votre chambre chaque matin au lever, durant 10 minutes minimum
  • Maintenez la température de votre chambre entre 18 et 20 degrés ; les bactéries auront davantage de difficulté à s’y développer.
  • Nettoyez votre matelas 2 fois par an à l’aide de votre aspirateur.
  • En cas de tache, nettoyez-la le plus rapidement possible avec un chiffon et un peu de savon. Séchez ensuite la zone concernée au sèche-cheveux afin d’éliminer l’humidité.
  • Inversez régulièrement la tête et les pieds de votre matelas afin de garantir un usage uniforme de celui-ci. Vous pouvez également le retourner s’il est réversible. Attention toutefois aux matelas qui offrent un soutien particulier en fonction des différentes zones du corps ; ils doivent bien entendu rester positionnés de la même façon, sans quoi ils perdront leur fonction.


10 - Quand faut-il changer de matelas ?

Changement du matelas

Les spécialistes de la literie sont unanimes : si on change de matelas tous les 13-14 ans en moyenne, il ne faudrait en réalité pas dépasser plus de 10 ans d’utilisation pour ce type d’équipement. Si vous vous demandez s’il est temps de changer votre matelas, voici quelques éléments qui devraient vous mettre sur la bonne piste :

  • Des creux ou des bosses se sont formés sur votre matelas,
  • Il devient difficile de dormir confortablement à deux dans votre matelas : l’effet « cuvette » se fait ressentir ou vous vous réveillez à chaque mouvement de votre partenaire
  • Au réveil, votre matelas (hors matelas à mémoire de forme) est affaissé et conserve l’empreinte de votre corps,
  • Votre literie couine,
  • Vous ressentez les ressorts ou les lattes du matelas lorsque vous êtes allongé ou lorsque vous exercez un point de pression en vous retournant, par exemple,
  • Il vous arrive régulièrement de vous réveiller fatigué, avec des courbatures (cervicales, tête, reins…) ou un mal de dos,
  • Vous développez un terrain allergique ou êtes de plus en plus sensible aux acariens,
  • De façon générale, vous avez le sentiment de dormir moins bien qu’avant : si vous n’avez rien changé à votre literie, ne souffrez pas d’apnée du sommeil, de stress particulier ou d’insomnies, il y a alors de grandes chances que le problème provienne de votre literie.


11 - Quelle marque de matelas choisir ?

Vous ne savez pas vers quel fournisseur de literie vous tourner ? Vous êtes du genre à hésiter dans les rayons des professionnels de la literie, en ayant l’impression que la moitié des modèles se ressemblent, incapable de prendre une décision ? N’en dites pas plus : on avait exactement le même problème que vous !
On a donc creusé le sujet et, de fil en aiguille, nous avons découvert la marque ID Literie fabriquée par Jacquart. Ce fabricant français de literie depuis 1949 (!) est basé près de Lille, tout comme Drawer. Une visite d’usine, de nombreux échanges et des tests produits en pagaille plus tard, nous étions convaincus de la grande qualité des matelas ID Literie et avons décidé de les intégrer à notre catalogue. Et pour vous faciliter la tâche, nous avons sélectionné chez eux la crème de la crème : 9 matelas au confort irréprochable et à la durée de vie optimale, proposés au prix juste. Une gamme suffisamment large pour que chacun y trouve son compte, mais également suffisamment sélective pour ne perdre personne en route  ;)

Pinterest