En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Drawer vous inspire

Une déco "cabinet de curiosités" !


Herbiers et cristaux venus des quatres coins du mondes, bizarreries et objets fabuleux… L'esprit cabinet de curiosité nous fascine ! Itinéraire d'une déco surprenante…
Le 19 Mai 2019, par Lucie Lucie

La curiosité ? Jamais un vilain défaut.

Véritable ancêtre des musées, le cabinet de curiosités est une pièce insolite qui a vu le jour durant la période de la Renaissance, et a ensuite connu son âge d’or à la fin du XVIème siècle. Censé faire découvrir le monde au travers d’objets insolites et uniques, cet espace était réservé aux personnes fortunées, et fréquemment ouvert aux visites. Une manière d’étaler sa richesse mais aussi sa connaissance aux yeux de tous. Pour faire simple, c’était la frime, avant Instagram. Bien entendu, comme toutes les modes vintage (sauf la coupe mulet mais personne n’est à l’abris d’un revival…), le cabinet de curiosités a fait son grand comeback sur la scène déco ces dernières années. Et en tant que globe-trotteurs et dénicheurs de pépites, on était obligés avec la Drawerteam de vous faire un petit tuto pour réaliser votre propre petit coin à bizarreries, et vous faire découvrir au passage, nos curiosités version 2019.

Un cabinet de curiosités ? Le royaume du bizarre…

Le cabinet de curiosités parfait

Lorsqu’on se lance dans la réalisation d’une déco cabinet de curiosités, il y a quelques précautions à prendre pour éviter le faux pas. En effet, cet endroit magique censé faire rêver peut vite se transformer en caverne du malaise. Alors même si l’envie de posséder des objets rares et extraordinaires est forte, on vous conseille de bien choisir vos « trésors » et d’éviter les spécimens les plus perturbants à l’oeil. De la même manière, on peut tout à fait dédier l’intégralité de son intérieur aux curiosités venues des quatre coin du monde. Mais en 2019, si vous voulez toujours avoir du monde à la maison le samedi soir, on vous conseille de mesurer votre soif de bizarrerie, et de limiter vos trouvailles à un espace dédié dans votre intérieur. Cela ne vous empêche pas de rythmer l’atmosphère générale de votre petit chez-vous avec quelques uns de ces trésors, mais mieux vaut ne pas friser l’overdose, et concentrer le plus gros de son cabinet de curiosités dans un espace délimité, pour éviter l’effet galerie de musée.

Un salon façon cabinet de curiosités, le rêve !

Quelles curiosités choisir ?

Pour réussir sa déco cabinet de curiosités, la base des objets sera bien entendu très orientée vintage, pour faire honneur aux cabinets de curioisités d’autrefois. Une ambiance mystérieuse et feutrée qui peut néanmoins être twistée à l’aide de quelques bizarreries un peu plus modernes. Explications. Les cabinets de curiosités d’autrefois étaient orientés autour de deux thématiques : les réalisations miraculeuses de dieu (comprenez par là la nature, la faune, la flore, les minéraux), ainsi que les réalisations extraordinaires de l’homme : inventions en tous genres, cartographies et mappemondes, objets de science et de technologie (quand on dit technologie, c’est pour l’époque)… Côté flore, on y trouvait donc des plantes exotiques et atypiques, mais aussi des herbiers et collections de plantes en tous genres, avec un répertoire précis de leurs propriétés présumées, et de recettes de potions… Eh oui, les cabinets de curiosités orientés sur les plantes sont par la suite devenus des boutiques d’apothicaires, des officines. Laissant peu à peu place aux pharmacies actuelles. Côté faune, les bestiaires ont connu leur grande époque de gloire, exposant les plus belles (et plus flippantes) réalisations de taxidermie : trophées de chasse aux murs, insectes et arachnides effrayants insérés dans des vitrines ou des cadres. Arcs-en-ciel de papillons colorés sous cloches… Une véritable ménagerie muette qui permettait d’admirer, de contempler mais aussi d’étudier les caractéristiques physiques des nombreuses espèces du règne animal… Côté minéraux, les roches de volcans issues des confins du monde, cristaux et autres coraux venus de mers lointaines apportaient une touche de précieux, de détail et de luminosité aux collections d’objets.

Pour le reste, les cabinets de curiosités regorgeaient de tableaux et de miroirs de toutes sortes, de toutes tailles, l’idée étant qu’ils recouvrent presque entièrement les murs. Couleur noire, laiton, en métal ou en rotin, carré, rond ou ovale, si rien ne se ressemble mais qu’étrangement tout s’accorde, c’est que vous devez être sur la bonne voie… Et sur les meubles, au milieu de ces trésors d’étrangeté, on trouvait quelques statues antiques et reliques d’autres temps, et beaucoup, BEAUCOUP de livres. Le maître mot de cette décoration est donc (comme vous l’aurez très certainement compris) l’accumulation. Plus il y en a, mieux c’est. C’est pour cette raison que l’on vous conseille de délimiter clairement votre petit « coin à curiosités », si vous ne voulez pas vous laisser déborder par les bibelots et le ménage qui s’ensuit (coucou poussière)…

Passons maintenant au pratico-pratique : où trouver ces fameux objets ? Encore une fois, de nombreuses options s’offrent à vous : vous aimez voyager ? C’est un bon créneau pour trouver des objets à collectionner. Sauf coup de coeur pour une affiche XXL d’apothicaire ou une mappemonde des années 1900, on vous conseille de concentrer toute votre attention sur des objets plutôt petits et légers. Déjà parce qu’ils seront plus faciles à ramener de vacances (sinon bonjour le supplément bagages à l’aéroport), et puis parce qu’au fil des voyages, vous risquez de ne plus avoir assez de place pour tout entreposer. Concentrez vous donc sur des objets petits mais uniques, typiques, ayant une histoire qui leur est propre… Les caves et greniers de grands-parents sont aussi un lieu propice aux trouvailles inespérées. C’est simple, nos anciens ont traversé les époques, et avec eux de nombreux objets insolites qui sont ensuite devenus datés, puis has-been… Ils ont donc tout naturellement fini tout au fond du grenier (un peu comme dans la salle sur demande, dédicace à ceux qui connaissent), parce que contrairement à nous, les anciennes générations ne jetaient RIEN. (on n’sait jamais). Sinon, il vous reste les brocantes, les vides greniers, les marchés aux puces, les structures de type « Emmaüs » pour trouver des objets insolites en tout genre. Mais attention, l’avenir (et les plus belles trouvailles) appartient à ceux qui se lèvent tôt. 

Bien entendu, pour se faire une déco cabinet de curiosités version 2019, on peut (et on doit) laisser libre cours à son imagination et ne pas s’en tenir qu’aux illustrations d’antan. Le 21ème siècle a aussi son rôle à jouer dans cette déco pour le moins vintage : en apportant un twist contemporain qui viendra nourrir et revisiter ce style, qui bien qu’éclectique et mystérieux, peut parfois sembler un peu poussiéreux. La marque de fabrique du 21ème siècle, c’est le second degré, le troll, la déconstruction, le recyclage ou encore le détournement d’objets. On peut donc tout à fait s’inspirer des cabinets de curiosités à l’ancienne et y incorporer des objets plus minimalistes et graphiques, ou au contraire carrément rigolos, pour casser l’effet « total » look, et s’approprier cette ambiance à sa manière… Des curiosités d’aujourd’hui ? Ça tombe bien, le site Drawer.fr en regorge ! 2 exemples : les trophées de chasse vous donnent la nausée, mais vous aimez néanmoins l’idée du bestiaire ? Craquez pour un trophée origami en plastique mat Present Time. Version éléphant, lion, ou rhinocéros… À vous de voir quel animal de la jungle 2.0 vous séduit le plus ! Vous pouvez également craquer pour des bois de cerfs artificiels Kattem signés HK Living, pour une déco 100% stylée et cruelty free ! L’idée du savant fou à la docteur Frankenstein vous fascine ? Les animaux et autres morceaux de corps humain plongés dans le formol un peu moins… On vous comprend ! On vous propose donc une alternative moins flippante et tout aussi déjantée : un cerveau conçu en béton made in Lyon Béton ! 

Un endroit où trôner

Une fois que la petite collection d’objets insolites est réunie, il faut trouver l’endroit idéal pour les mettre en avant. Si vous êtes plutôt du genre show-off, on vous conseille vivement de les installer dans le salon ou la salle à manger. Vous pourrez ainsi présenter votre petite mine d’or à tous vos amis lors d’apéros en racontant vos voyages passés et en philosophant sur la vie, un cigare à la main (on en fait trop ?). Si vous êtes plutôt discret(e), réservez cette collection unique à votre chambre, un espace privé et intimiste où vous aurez tout le loisir d’apprécier seul(e) où à deux cette accumulation fabuleuse… Côté couleurs, on ne saurait que trop vous conseiller de miser sur des couleurs sourdes et profondes, afin de renforcer le caractère mystérieux de cet espace unique…

Pour ce qui est du meuble où les disposer, plusieurs options s’offrent à vous. La traditionnelle vitrine permet d’exposer ses trésors tout en les protégeant des doigts (et de la maladresse éventuelle) de ce fameux invité qui ne peut pas s’empêcher de toucher à tout dans la maison. Si vous aimez la vintage vibe, on ne saurait que trop vous conseiller les modèles Arcade, Lori ou Ronja de chez Woood, ou encore Downtown de chez Nordal. Si les objets à exposer sont nombreux, des bibliothèques comme la Klasina signée Woood peuvent également s’avérer être un très bon choix ! avec ses 18 niches, elle permet de compartimenter ses trésors et de les mettre sur un véritable piédestal ! L’éternelle commode ou le buffet sont également de bonnes options pour dévoiler vos trouvailles les plus insolites à vos invités, pour la simple et bonne raison que la hauteur de ces meubles permet de les avoir à portée de main. Une manière de les rendre plus accessibles et observables sous les angles. Si vous êtes fan du style apothicaire, rien de tel que le buffet Dutchbone Jove. Avec ses tiroirs en bois travaillé et ses poignées dépareillées, il rappelle vraiment les meubles de métiers d’antan…La ligne Structure et la commode Alpha signées Pomax sont également de bonnes alternatives puisqu’elles regroupent à elles seules les avantages de la vitrine et du meuble accessible à mi-hauteur. Si votre collection d’objets est assez fournie, vous pouvez également miser sur un buffet, dont les proportions permettent naturellement de s’étaler davantage. Chez Drawer, on a notre petit chouchou : le modèle Hogarn en cannage et bois, qui mixe les meilleures influences d’hier et d’aujourd’hui, à savoir le côté très minimaliste et épuré des meubles actuels, le chic de l’Art déco que l’on retrouve sur ses pieds couleur laiton, et le cannage… Un classique du style rétro. Mais de nombreuses autres options valent la peine d’être étudiées, comme les fabuleuses créations Woodman. Camden et Stripe sont les exemples parfaits de buffet qui pourraient redonner un coup de fouet et twister une collection d’objets un peu trop poussiéreux… Enfin, si vous avez une cheminée, vous pouvez carrément vous servir du manteau et du mur sur lequel elle est accolée pour exposer vos fabuleux trésors. Les cheminées étant souvent situées en plein milieu d’une pièce ou dans un angle, votre mur d’accent sera tout trouvé…

Eh voilà, vous avez toutes les clés en main pour devenir une référence dans la collection d’objets insolites.

On vous conseille seulement d’éviter le marché noir, et de vérifier que les insectes et autres grosses mygales que vous exposez ont bien rendu l’âme…

Des miroirs plein les murs pour un cabinet de curiosités 100% réussi !