En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Drawer vous inspire

Aménager la déco de son jardin d’hiver


La vue des arbres sans feuilles vous déprime ? Pas de panique : vérandas et verrières s'habillent de verdure et jouent les jardins d'hiver. C'est bon pour le moral !
Le 11 Janvier 2019, par Lucie Lucie

Une envie de se mettre au verre…

Véritable chef d’œuvre architectural, le jardin d’hiver traditionnel est à l’origine une pièce vitrée à haut potentiel décoratif et instagrammable, intégrée dans la construction d’un bâtiment, et censée protéger les plantes fragiles du gel lors des mois les plus froids de l’année. Cette pièce, lumineuse et ouverte sur l’extérieur donne généralement sur un parc arboré ou un jardin… Un véritable prolongement de la nature qui s’invite jusque dans l’intérieur de la maison ! Et comment vous dire…? Vu la grisaille environnante qui plane sur l’hexagone durant les mois en « bre », et les arbres tous nus aux silhouettes quasi-fantomatiques, on se dit qu’une touche de vert dans notre intérieur, ça ne pourrait pas nous faire de mal ! Alors HALTE À LA DÉPRIME. Et avis à tous ceux et celles qui ont la chance d’avoir une véranda ou même un simple petit coin vitré style bow-window… Cette semaine la Drawerteam vous donne toute les astuces pour réaliser la déco d'un jardin d’hiver tendance et chaleureux… 

On craque pour l'architecture des serres de Laeken en Belgique !

Quand la forêt s’invite à la maison.

Initialement non chauffé, le jardin d’hiver traditionnel a connu son heure de gloire durant la deuxième partie du XIXe siècle, et fut intégré dans l’architecture de nombreux monuments datant de cette époque, notamment les châteaux britanniques de style victorien. #InstantWiki : le style victorien fait référence à la réinterprétation du style gothique qui a connu son apogée lors du règne de la reine Victoria (1837-1901), et qui a donc pris son nom (hello Stéphane Bern). Les jardins d’hiver classiques que l’on peut retrouver dans les maisons d’époques et hôtels particuliers de centres-villes présentent ainsi cette structure à l’ancienne, raffinée - et carrément canon - caractérisée par une forme élégante en chapiteau géométrique ou florale, souvent surmontée d’un épi de faîtage ou poinçon décoratif.. Le tout, dans un style gothique ou néo-gothique qui séduit par ses nombreux petits détails, volutes et fioritures, moulures et vitraux… Si vous avez 2 petites minutes, on vous conseille de chercher « serres royales de Laeken » et « jardin d’hiver de Glasgow » sur Google. Éblouissement garanti (difficile de ne pas baver). Bon, cette atmosphère carrément royale, tout le monde n’a pas la chance de l’avoir chez soi, on vous l’accorde. Mais pas si vite ! Depuis quelques années, les verrières en métal industrielles de style atelier sont revenues dans la déco d’intérieur à la manière d’un raz-de-marée. Les plantes en pagaille peuvent donc jouer l'astuce déco de jardin d’hiver, et investir les quatre coins de nos petits chez-nous : de la véranda à l’extension de maison, en passant par le petit coin d’appartement vitré, le bow-window, le bay-window ou encore le solarium… Vous l’aurez compris, du moment où il y a une grande fenêtre, et assez de lumière pour que vos plantes ne tirent pas leur révérence en 3 jours, vous pouvez tout à fait aménager votre jardin d’hiver à votre manière !

Comment ? La première étape qui tombe sous le sens, c’est d’investir dans un grand nombre de plantes. Eh oui, pour casser cette barrière entre l’intérieur du foyer et la nature, il ne faut pas hésiter à miser sur une véritable accumulation de végétaux en tous genres, façon jungle. Ainsi, le lierre et les autres plantes grimpantes s’imposent comme des alliés de taille pour décorer les fenêtres et créer une atmosphère très « nature » du sol au plafond. D’autres types de plantes comme les bananiers avec leurs feuilles ultra denses et leur volume imposant donneront tout de suite de la texture et du caractère à la déco de votre jardin d'hiver. Enfin, si l’on a vraiment pas l’âme d’un jardinier, les plantes grasses et autres cactus (en grand nombre) peuvent sauver la face et ont l’avantage non négligeable de nécessiter peu d’entretien : l’esthétique et le bien-être, sans la prise de tête. Si vous voulez mettre une touche de couleur dans votre mini-jungle intérieure, vous pouvez également jouer sur les fleurs ! C’est joli, ça sent bon (en général), et ça égaye une pièce en un clin d’oeil ! 

La jungle s'invite dans nos intérieurs !

Une pièce qui serre à tout ! (vous l’avez ?)

Côté fonctionnalité, le jardin d’hiver n’a pour ainsi dire pas de rôle défini… À part celui que vous pourrez lui offrir ! En effet, à l’origine, il s’agissait simplement d’une pièce censée abriter la végétation trop fragile pour rester dehors durant l’hiver. Mais vu la beauté des lieux, et le charme inconditionnel de mère nature, les premiers fauteuils n’ont pas tardé à venir s’y installer ! Lecture, méditation, flânerie… Tous les prétextes sont bons pour se détendre dans cette oasis intérieure… Et à bien y réfléchir, lorsque le jardin d’hiver est bien isolé (et bien décoré), il peut aisément devenir une pièce à part entière de la maison.

Si vous avez la main verte et que l’idée de disposer d’un coin entièrement consacré au monde végétal vous fait rêver (a fortiori si vous n’avez pas la chance d’avoir de balcon ou de terrasse), allez-y à fond ! Installez vos plantes, votre petit potager et vos herbes aromatiques près de vos fenêtres. Veillez à un bon ensoleillement, et rehaussez le tout de quelques meubles de rangement ou d’une desserte pour garder vos outils de jardinage à portée de main. Comme ça, quand le stress quotidien se fera sentir, vous pourrez facilement vous réfugier dans votre carré de nature et vous détendre en rempotant quelques plantes !

Vous pouvez aussi en faire un espace salle à manger en y installant une grande table et des chaises pour y recevoir tous vos invités. Pour flouter une nouvelle fois la frontière entre intérieur et extérieur de la maison, on vous conseille de remplacer les chaises par deux bancs dans le sens de la longueur de la table à manger et de miser sur des lumières douces et de nombreuses guirlandes lumineuses aux abords des fenêtres. Quelques bougies et un chemin de table plus tard… Et la déco de votre jardin d'hiver prend des allures de garden party !

3ème option qui s’offre à vous : aménager un coin lecture ! Eh oui, on vous aurait bien proposé d’aménager votre salon dans votre jardin d’hiver tendance, mais il est vrai que si vous faites partie des Netflix addicts, la luminosité et les reflets causés par les verrières risquent de ne pas faire copain-copain avec les télévisions et autres écrans… Mieux vaut donc privilégier ce petit coin de paradis végétal pour la littérature. Lire à la lumière naturelle, c’est bon pour les yeux, et c’est SOOO relaxant. Pour ça, on s’arme d’un bon gros fauteuil bien confortable, d’un rocking chair si l’on préfère se laisser bercer, d’une méridienne ou d’un traditionnel canapé moelleux. Et SURTOUT, on n’oublie pas les coussins ! Ce qu’on ne vous garantit pas en revanche : l’assurance de finir le bouquin du premier coup. Parce qu’avec ce cadre, ce confort, cette détente… Vous pourriez être tenté.e de laisser tomber la prose pour une petite sieste impromptue. #chillingtime

Enfin, vous pouvez aménager votre jardin d’hiver en bureau, pour du home office zen, en pleine nature ! Eh oui, selon une étude japonaise, après seulement quinze minutes en forêt, on se sentirait moins anxieux, moins en colère et plus vigoureux. Une théorie intéressante, qui aurait tendance à se confirmer selon les recherches de l’Université Bretagne-Sud et du chercheur Stefan Jordy. En effet, les bienfaits de la nature seraient les mêmes qu’il s’agisse d’une immersion en forêt, d’une vue arborée ou d’une simple plante verte sur l’étagère. Loin d’une réaction chimique, c’est la simple visualisation de la végétation qui rassurerait nos instincts primaires car qui dit verdure, dit présence d’eau… Alors chez Drawer, on s’est dit : pourquoi ne pas profiter de cette astuce bien-être pour travailler en toute sérénité ? À méditer…

Un jardin d'hiver déco comme celui-là ? Même ronron risque de s'y plaire !
Intérieur, extérieur… Avec le jardin d'hiver, la nature n'a plus de frontières !