En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Fleurs séchées : le retour


Célèbre classique d'antan, le bouquet de fleurs séchées fait son revival sur la scène déco. Décryptage d'une tendance pas si old school…
Le 6 Mars 2020, par Lucie Lucie

Si vous êtes dans le même cas que moi, vous devez bien vous demander quelle est là dernière fois où Jules vous a ramené des fleurs… Saint Valentin ? Trop commercial. Anniversaire de rencontre ? Trop cliché… Le romantisme à l’ancienne aurait-il rendu l’âme ? Pourtant, rien qu’en fermant les yeux, je peux encore voir mon père et son éternelle rose rouge, déposée à ma mère tous les dimanches matins à l’heure du petit dej… Dans le genre petite attention, rien ne fait plus plaisir qu’un joli bouquet de fleurs, qu’il s’agisse d’une occasion spéciale ou pas d’ailleurs. Alors battons nous pour le retour du bouquet de fleurs ! Et cette saison, les fleurs, on les apprécie tout particulièrement séchées… Décryptage de ce revival !

De has been à trop « in »

Longtemps considérées comme des nids à poussière, et jugées ringardes par toute la décosphère, les fleurs séchées reviennent sur le devant de la scène déco. Depuis 2018, elles envahissent de nouveau nos intérieurs dans une version beaucoup moins kitsch que ce bon vieux bouquet multicolore du vase (aussi multicolore) de chez mamie. Plus pastel, plus bucoliques, les fleurs séchées d’aujourd’hui s’imposent comme l’une des nombreuses manifestations de la slow déco : cette envie de prendre soin de son petit nid douillet sans sur-consommer, en privilégiant les matières locales et durables.

Patinés et nourris du temps qui passe, ces nouveaux bouquets incarnent donc la « slow flower » : un mouvement de consommation des fleurs venu des pays anglo saxons, basé sur le local et de saison. Naturelles et non traitées, ces fleurs se parent de nuances délicates et viennent rehausser nos intérieurs de leur douceur bohème. Dans notre top des fleurs séchées, on retrouve donc : 

  • L’eucalyptus : le premier à avoir envahi les intérieurs, en soliflore ou pour rehausser d’autres fleurs
  • Les hortensias : LA BASE comme on pourrait dire. Imposantes, généreuses et pleines de nuances, ce sont de vraies aquarelles vivantes.
  • Les herbes de pampa, au potentiel hautement instagrammable
  • La rose : symbole suprême de l’amour, elle se décline en de nombreuses couleurs
  • Le blé : parce qu’on adore son petit côté champêtre 
  • Le coton : de petits nuages de blancs bourrés de douceur
  • La gypsophile : ces petits brins blancs qui rehaussent avec brio les fleurs plus volumineuses
  • La lavande : car même en séchant, elle ne perd rien de sa bonne odeur de Provence si caractéristique !
Envie de garder vos fleurs séchées à l'abri de la poussière ? Pensez à la cloche !

C’est le bouquet !

Envie d’adopter cette tendance néo-romantique à la maison ? Bonne nouvelle, les fleuristes d’aujourd’hui ont bien compris l’engouement autour des bouquets de fleurs séchées, et proposent de jolies compositions toutes plus poétiques les unes que les autres. Qu’il s’agisse du vendeur du coin de votre rue ou de fleuristes en ligne, vous avez l’embarras du choix pour trouver la composition florale de vos rêves… Mais si vous avez le cœur d’un(e) aventurier(e), et que vous souhaitez vous rapprocher au plus d’un impact carbone zéro, le mieux est encore d’en récupérer quelques unes lors d’une petite balade à vélo ! Vous pourrez les faire sécher à la maison et vous vanter d’avoir créer votre bouquet vous-même ! #diy

Et tenez vous bien, car rien n’est plus simple que de réaliser son propre bouquet ! Il vous suffit de respecter ces quelques étapes :

- Cueillir des fleurs (une évidence) et ne pas hésiter à en prendre beaucoup. Car en séchant, elles vont perdre en volume, et vous risquez de vous retrouver avec un tout petit bouquet

- « Nettoyer » votre bouquet : par là on entend enlever les pétales déjà abimés, les feuilles qui en règle générale supportent mal le séchage, et les épines pour les roses par exemple. 

- Regrouper vos fleurs par variétés (car le temps de séchage diffère selon le type de fleur), et les suspendre la tête vers le bas à l’aide d’une ficelle pas trop serrée. De cette manière, l’humidité retombe lentement vers la tête des fleurs et leur permet de sécher doucement, et de garder leur forme bien droite ! Pour les faire sécher, on privilégiera une pièce sombre, peu humide et bien aérée.

Le temps de séchage peut varier entre 2 et 3 semaines selon la variété de fleur. Prenez garde à bien leur faire perdre toute leur eau, pour éviter qu’elles pourrissent. Si une fleur est bien séchée, elle doit être cassante. N’hésitez donc pas à effectuer un test avec un petit morceau de feuille ou de pétale. 

- Réaliser votre composition en alternant les couleurs, les formes et les hauteurs pour un bouquet bourré de charme. Pour éviter toute kischitude, on vous conseille de concentrer votre bouquet autour d’une ou deux couleurs fortes, et de faire varier les nuances chromatiques autour, en rythmant le tout de feuillages et de fleurs blanches pour créer une harmonie globale.

- Passez un petit coup de laque en spray sur votre bouquet. Cela permettra aux fleurs séchées de conserver de belles couleurs et de moins accrocher la poussière.

Côté créations, les possibilités sont nombreuses avec les fleurs séchées : vous pouvez au choix les disposer dans un panier ou un joli vase (sans les arroser bien sûr). Vous pouvez aussi en faire une véritable œuvre d’art en les mettant sous cloche - une bonne solution anti-poussière d’ailleurs. Plus récemment, les fleurs séchées et autres herbes de pampa ont fait leur apparition sur les suspensions (coucou Rachelstyliste). Enfin, on peut les utiliser pour réaliser une décoration murale, ou même un herbier. Pour cette dernière réalisation, la technique sera d’utiliser deux livres lourds et du papier absorbant pour les déshydrater en les pliant, afin qu’elles restent en forme dans leur cadre.

Dernier conseil et pas des moindres : pour le nettoyage de votre bouquet, un petit coup de sèche cheveux de temps en temps. En position « froid » et à faible puissance ; de la douceur on vous a dit !

En route pour la Slow Flower !

Un joli bouquet de fleurs séchées, pour une déco qui dure… qui dure…