En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Excuse my frange !


Qu'on soit plutôt branché(e) par le raffinement de l'Art Déco, le vintage façon grandma ou par le style bohème, la frange a toujours son mot à dire en matière de déco !
Le 12 Avril 2019, par Lucie Lucie

La frange, un sujet de discorde (vous l'avez ?)

Ah la frange… Quel sujet épineux. Qu’il s’agisse d’un rendez-vous chez le coiffeur, d’une fabuleuse veste en daim ou de meubles et déco, la frange a cette curieuse aptitude de systématiquement poser un grand dilemme dans nos cerveaux et nos petits cœurs d’accros aux tendances. Pourquoi ? Parce qu’elle est « Edgy ». Comprenez par là qu’en adoptant la frange, sur sa tête ou dans son salon, on fait un choix. On prend un parti, et pas des moindres. Du coup, il arrive souvent qu’au moment crucial de se décider, deux personnes se battent à l’intérieur de nous (bonjour la schizophrénie) : il y a la version la plus folle et excentrique de notre moi-intérieur qui dit tout fort : vas-y, yolo, carpe diem, fais-toi plaisir, fais-toi remarquer ! Et l’autre, plus timide, plus rationnelle qui te souffle dans l’oreille : tu vas le regretter quasi instantanément, pars sur quelque chose de plus simple, de plus « passe-partout » et de plus durable dans le temps. Et nous voilà, coincé(e) entre ce qu’on est, ce qu’on voudrait être, et ce qu’on ne voudrait surtout pas qu’on nous prenne pour… (un cow-boy, ou Mireille Mathieu par exemple). Bonne nouvelle, on n’est pas super calés sur les fringues ni les changements capillaires extrêmes, par contre niveau décoration d’intérieur, on gère. On va donc vous expliquer comment adopter la frange déco sans se prendre la tête (LOL).

La frange fait débat : on l'adore ou on la déteste !
-20%
Tapis couloir vintage noir et blanc Fox 80x200
127,20 €
159,00 €
Fauteuil à franges velours Flair Dutchbone Rose
50€ OFFERTS avec le code WORK50 *
Fauteuil à franges velours Flair Dutchbone Or
50€ OFFERTS avec le code WORK50 *
Fauteuil à franges velours Flair Dutchbone Vert
50€ OFFERTS avec le code WORK50 *
Fauteuil à franges velours Flair Dutchbone Marron
50€ OFFERTS avec le code WORK50 *

La frange à travers les âges

Véritable caméléon tendance, la frange a pour ainsi dire toujours été à nos côtés, si bien qu’on situe ses origines en 3000 av. JC en Mésopotamie. En effet, certaines sculptures et statues témoignent que cet élément de passementerie était déjà utilisé pour orner les vêtements en coton ou en lin. Dans cette culture, la frange était tellement importante qu’elle était pressée contre certains contrats en argile, servant ainsi de signature unique et inimitable, un peu à la manière d’un sceau (l’ancêtre du Touch ID). Quand on pense frange, on imagine aussi les franges en cuir ou en daim qu’on retrouvait sur les vêtements des Indiens d’Amérique. Plutôt pratiques (et un peu flippantes), elles étaient utilisées pour barrer la pluie et éviter qu’elle n’imprègne les vêtements, et aussi pour attacher les pattes des animaux tués pendant la chasse (on vous avait prévenus…). La frange a aussi su se frayer un chemin dans la déco, notamment à l’époque du roi Louis XV. Véritable fou de style rococo, il n’hésitait pas à en faire des caisses et collait des franges sur ses lits, ses rideaux, ses meubles… Bref, un peu partout. Une version boudoir signe de raffinement et d’opulence qu’on a retrouvé plus tard dans le style Napoléon III.

Mais l’époque durant laquelle les franges ont réellement réussi à conquérir nos petits cœurs, c’est les années 20. Cette décennie pleine d’insouciance et de légèreté a mis la frange sur le haut de la scène mode et déco : en venant recouvrir l’intégralité des robes de Charleston de ces dames (attention les yeux, ça bouge), et en s’alliant au laiton pour un combo Art Déco au sommet du glamour ! Et voilà que la frange s’illustre sur les luminaires, les bas de fauteuils et de canapés, les poufs… Durant les années folles, l’opulence et l’élégance n’en ont que pour la frange, les motifs géométriques et les dorures… Un charme qui fait son grand comeback cette année.

Une lampe en laiton au style néo Art-déco rehaussée de franges ? Oui c'est la lampe Kallerup !

De ringarde à avant-garde

Eh oui, si pour nous la frange a longtemps signifié meubles et décorations de grand-mère, il semblerait bien qu’elle reprenne du galon en matière de déco ! Déjà parce chez Mamie c’était plutôt cool en fait (odeur de naphtaline mise à part). Deuxio, parce que le charme vintage n’a jamais autant eu de succès dans les intérieurs modernes, et finalement parce que QUI n’aime pas l’Art Déco ?

Les modèles vedettes sur lesquels cette signature tendance des années folles s’illustre ? Les assises ! Eh oui, la frange est avant tout un élément de passementerie, une manière de joliment terminer la garniture d’un fauteuil. Ainsi, chez la Drawer, on la retrouvera en véritable star sur les fauteuils Flair signés Dutchbone au design carrément rétro et voluptueux, ou encore sur les poufs Grandma (dédicasse à Mamie) de Bloomingville, ou encore les poufs vintage en velours côtelés bicolores Bevtoft de chez Nordal. Côté luminaires, impossible de passer à côté des franges vert émeraude qui ornent les modèles de la collection Kallerup de chez Nordal. Ce mix unique de couleurs incarne une élégance et un chic dignes d’autrefois. Alors que les formes élémentaires et très actuelles amènent un souffle de dynamisme bienvenu à toute la gamme ! Un vrai must.

Vous détestez le style Art Déco ? Et vous êtes bien content(e) que Gatsby ait fini (SPOIL) dans sa piscine ? Si c’est le cas, premièrement : COMMENT OSEZ-VOUS ? Deuxièmement, bonne nouvelle : les franges s’illustrent avec brio dans d’autres styles de déco tout autant canons : bohème, kinfolk, ethnique… Les noms sont nombreux, mais retenez le principal : dans cette version, elles troquent l’élégance raffinée des grandes réceptions baignées de champagne contre une vibe et une liberté de mouvement venue d’ailleurs… Tapis persans ou berbères, coussins complètement frangés. La frange moins disciplinée nous invite au voyage !


On dit ça on dit rien.
Mais frangement, ça serait dommage de ne pas craquer.

Un pouf qui se transforme en rangement ? Ça nous en frange un coin.
Bohèmes, vintages ou Art-Déco, les franges s'invitent partout dans la déco !