C’est un fait : notre deuxième maison, c’est souvent le bureau ! Il n’a jamais été aussi important d’y être bien installé, histoire de mobiliser toutes les bonnes énergies pour travailler. Car qui n’a jamais succombé au charme indéniable d’une jolie chaise « qui-va-bien-avec-la-déco », pour se raviser quelques mois après, en proie à un sévère mal de dos ? On a beau tourner autour de la question, être bien assise sur son fauteuil de bureau, c’est technique avant même d’être esthétique. Et quand les deux sont au rendez-vous, évidemment c’est le top. Petit guide pour vous orienter dans le choix de votre fauteuil de bureau.

Quelle est la bonne position sur une chaise de bureau ?

On va vous parler de normes, celles qui font qu’une fois installé(e) devant l’ordinateur, on est bien. 

La hauteur standard d’un bureau est de 74 cm environ. Et c’est votre siège de bureau qui fait le reste, en fonction de votre taille et de votre morphologie. Parce qu’un bon fauteuil de bureau se doit d’être confortable et ergonomique avant tout, parlons bien, parlons géométrie :

- Le dos doit former un angle droit avec le fémur, et les fémurs à 90° avec les tibias. Il en est de même pour les coudes et les avant-bras. En gros, tous vos membres doivent former un angle droit une fois assis. Et votre siège doit être nécessairement réglable en hauteur pour s’adapter à votre stature.

La distance œil-écran doit être proche de 40 cm

- Les pieds doivent être posés à plat sur le sol

Pourquoi toutes ces exigences  ? Tout simplement pour éviter les pressions inconfortables qui vont occasionner de la gêne et, en poussant le bouchon un peu loin, nous inciter à moins bien travailler. Si, si.

Jort : une chaise façon écolier twistée avec du cannage par Zuiver !

Les différents types de sièges de bureau

En matière de siège de bureau, les ingénieurs ont sérieusement planché sur les besoins, variables d’un individu à l’autre. Quelqu’un qui est assis en face de son ordinateur toute la journée aura des besoins en ergonomie bien plus importants que la personne qui ne fait que des sauts de puce au bureau entre deux déplacements. Voici donc une petite échelle des différents fauteuils de bureau :

- 4h par jour > le fauteuil standard avec son dossier fixe et son assise réglable en hauteur, ou le fauteuil « basculant centré » avec le dossier et l’assise qui basculent ensemble en gardant le même angle.

- Jusqu’à 7h par jour : le fauteuil « contact permanent » avec son dossier qui bascule en accompagnant votre dos, réglable en intensité. 

- Plus de 7h par jour : le fauteuil « synchrone » dont l’assise et le dossier sont réglables séparément, ou le fauteuil « basculant axe décalé » : c’est le même que le basculé centré, sauf qu’il accompagne le mouvement aussi vers l’avant.

Le dossier du siège de bureau

Un bon siège de bureau, c’est avant tout un bon dossier pour soutenir le dos.

Il y a deux critères à retenir :

- le dossier du fauteuil de bureau doit englober le dos jusqu’aux épaules, pour l’épouser complètement et rester en contact avec toute la surface du dos.

- la zone des lombaires doit assurer le soutien : l’ergonomie, un coussin détachable, un volume réglable ou gonflable… Indispensable !

Un petit conseil… Oubliez les appuie-têtes, qui empêchent la tête d’aller en arrière dans les moments de repos. Optez pour un repose-pied si vous n’êtes pas très grand(e), utile pour que les pieds soient bien positionnés si la hauteur d’assise est trop grande pour vous.

À chaque fauteuil de bureau son utilisation pour un confort optimal !

Des accoudoirs, oui ou non ?

Les accoudoirs de siège de bureau ajoutent un confort supplémentaire dans le soutien de votre corps en soulageant les muscles du haut du corps. Ils doivent se situer dans le prolongement du bord du bureau et de votre bras, sans cassure et sans faire hausser les épaules. Choisissez donc un modèle d’accoudoirs réglables, et si possible réglables en plusieurs endroits : hauteur d’abord, puis de gauche à droite ou en inclinaison.

Vous les trouverez sous les appellations « 1D, 2D, 3D » en fonction des options. Attention, ils ne doivent pas être trop longs pour ne pas entraver la distance avec le bord du plateau.

 

L’assise

Evidemment qu’il est important le confort du fessier ! L’assise du fauteuil de bureau doit être légèrement orientée vers le bas pour éviter libérer la pression et assurer le maintien des vertèbres.

Pour le confort, attardez-vous sur la densité de la mousse : au minimum 28kg/m3, choisir une mousse haute densité pour qu’elle fasse le job le plus longtemps possible !

 

Quelle matière pour un fauteuil de bureau ?

Un beau cuir chic, un simili facile d’entretien ? Un tissu chaleureux ? Vous pouvez aussi vous tourner vers les matières en résille qui épousent parfaitement les formes du corps et ont le mérite d’assurer une aération optimale.

En faisant le bon choix de fauteuil de bureau, vous ajoutez du confort dans votre quotidien. De quoi avoir toujours le sourire et abattre le travail comme jamais ? Allez on y croit ;-)

De l'assise aux accoudoirs… Tout est bon pour être bien installé(e) !